Concert spirituel : Gallien - Kupka - Kandinsky

Pierre-Antoine Gallien, Wassily Kandinsky, Frantisek Kupka
30/03/2015 - 05/06/2015

Dossier de presse

Communiqué de presse

La deuxième décennie du siècle dernier a été le théâtre d'un changement artistique radical et déterminant avec l'invention de la peinture abstraite.


Trois artistes, trois cultures, trois pensées illustrent ce combat pour un art en rupture avec le monde des apparences, Frantisek Kupka, Pierre-Antoine Gallien et Wassily Kandinsky. Ces pionniers franchissent le seuil de l'abstraction entre 1911 et 1919, années durant lesquelles ils développent chacun leurs propres formules. Baignés de musique, de spiritualité, d'ésotérisme et de sciences, ils composent une sorte de « concert spirituel » tendu vers un même idéal, celui d'un art libéré de la représentation.


Peintre et graveur, Gallien est le plus ardent défenseur de la peinture non-figurative. Dans le secret de son atelier, il se livre à la recherche spirituelle et théorique d'une peinture exempte de toute figuration. Son œuvre, fondée sur le modèle hiérarchique de la franc-maçonnerie, apprentissage, compagnonnage et maîtrise, ira avec le temps jusqu'à supprimer la couleur, au profit des seuls noir et blanc, représentant pour lui « l'art aristocratique, suprême, absolu par excellence ». Il signe alors de l'anagramme de son nom : « Peintre-à-la-ligne-noire ».


En 1921, Gallien rencontre Kupka. Pendant dix ans, les deux artistes échangent et théorisent leur vision nouvelle, s'enrichissant l'un l'autre de leur expérience personnelle. Kupka s'intéresse à la biologie, à l'astronomie, aux sciences exactes, à la théosophie et à l'ésotérisme, en quête d'une histoire universelle de la pensée vouée à un art nouveau, débarrassé de toute référence au monde réel. L'acmé de cette communion de pensée se matérialise dans la conception d'une œuvre majeure de Kupka : l'album de gravures sur bois Quatre histoires de blanc et de noir, Gallien apportant son aide technique et participant à la rédaction de la préface. La publication fait acte de manifeste dans l'œuvre de Kupka.

Considéré comme le principal fondateur de la peinture abstraite, Kandinsky élabore un nouveau langage pictural reposant sur une intuition spirituelle de l'art et de la couleur. Pour l'artiste, l'œuvre d'art doit procéder de la nécessité intérieure de son créateur, et son rôle est d'élever l'âme humaine. Kandinsky expose ses théories dans un fameux traité, Du spirituel dans l'art, paru en 1911. Cet ouvrage fondateur dans l'histoire de l'art du XXe siècle, Gallien l'introduira en France, en 1926, dans un article critique rendant compte de l'intense réflexion théorique d'un art européen en pleine transformation.


L'exposition « Concert spirituel : Gallien - Kupka - Kandinsky » réunit un ensemble d'œuvres marquantes illustrant et donnant à comprendre les débuts de l'art abstrait - dessins, bois gravés et huiles sur toile réalisés entre 1919 et 1942.


Un catalogue de 128 pages sera publié à l'occasion de l'exposition.


Pour toute demande d'informations complémentaires ou de visuels merci de nous contacter par email : info@galeriemessine.com ou au +33 1 45 63 53 72.