Yves de La Tour d'Auvergne, Sculptures et pliages (1981-2011)

Yves de La Tour d'Auvergne
09/03/2011 - 22/04/2011
vernissage 08/03/2011

Dossier de presse

Communiqué de presse

Le papier et le pliage sont à la source du travail de la Tour d'Auvergne. Si les cocottes en papier étaient son premier souvenir de création, il développe aujourd'hui encore l'usage de ce matériau « pur », ce « support à la pensée » et à la « surface sublime ». Il crée par le pliage et le mouvement des formes un jeu infini d'ombres et de lumières. Ce travail aérien sur le papier est retranscrit en sculptures en poudre de marbre et résine. Comme un prolongement du papier, ces sculptures, abstraites ou figuratives, pliées, déchirées, coupées, sont de véritables pièges à ombres et lumières.


«  Le papier est à la mesure de la main. La sensibilité y prend corps immédiatement. Les moyens sont volontairement limités, mais dans ces limites, on trouve une possibilité extrême de mouvements, de résonnances. Au lieu de peindre la nature sur le papier, je fais un grand pliage qui recouvre la nature. »


Yves de la Tour d'Auvergne