Présentation

Appel.les Fenosa nait le 16 mai 1899 à Barcelone.

En 1920, il décide de quitter l'Espagne pour la France. Après s'être arrêté quelques temps à Toulouse, il rejoint Paris en 1921. Cette même année, il rencontre Pablo Picasso, qui l'encourage à persévérer dans la sculpture et lui achète un nombre important d'?uvres. Très rapidement, Picasso devient l'un des premiers et principal collectionneur de l'artiste.

C'est en 1924 que se déroule sa première exposition parisienne. Celle-ci donne naissance à un catalogue, préfacé par Max Jacob. Quatre ans plus tard, Max Jacob se charge également de préfacer l'exposition de la galerie Zborowski.

En 1929, Fenosa retourne à Barcelone où une exposition doit avoir lieu. Retenu par la guerre civile espagnole (durant laquelle il militera dans les rangs Républicains), il reste en Catalogne jusqu'en 1939. La victoire des Franquistes le contraint à l'exil. Il rentre en France.

Le Comité de Libération du Limousin, lui commande en 1944 une sculpture pour commémorer le massacre d'Oradour-sur-Glane. Il crée le "Monument aux Martyrs d'Oradour". Après 1946, il expose individuellement et collectivement à Paris, Londres, Barcelone, Madrid, Prague, New York, Tokyo, Osaka, Casablanca, Carrare...

Ses expositions personnelles sont alors préfacées par les plus grands écrivains et poètes de son temps : Paul Eluard, Jean Cocteau, Jules Supervielle, Josep Carner, Alexandre Cirici-Pellicer, Francis Ponge, Pablo Neruda, Michel Cournot, Roger Caillois, Salvador Espriu...

Essentiellement composée de statuettes, son ?uvre comporte aussi quelques pièces monumentales, comme le "Christ" (1956-57) réalisé pour l'église du Christ-Roi à Fribourg ; le "Polyphème" (1949) installé à Dôle depuis 1972 ; le "Sphinx" (1972-73) pour le fronton de la porte du Conseil Constitutionnel de Paris ; le "Monument à Pau Casals" (1976-77) à Barcelone ; "Orlando Furioso" (1971-73) qui réside à Madrid et à Montpellier ; le "Beau Temps pourchassant la Tempête" (1978-79) à Barcelone et à Paris ; "Ophélia" (1951), bas-relief inspiré par Rimbaud et inauguré à la Défense en 1987, ...

En 1981, l'UNESCO lui commande une sculpture remise chaque année au lauréat du Prix de l'éducation pour la Paix. Fenosa réalise "L'Olivier", symbole de paix et attribut du poète.

Il reçoit la Médaille d'Or de la Généralité de Catalogne en 1982, la Légion d'Honneur en 1983, la Médaille d'Or de la ville de Barcelone en 1987

D'importantes rétrospectives furent consacrées à l'oeuvre du sculpteur, à Madrid (Bibliothèque Nationale, 1979), Paris (Musée Rodin, 1980) et Barcelone (Palais de la Virreina, 1983-84).

Apel.les FENOSA s'éteint le 25 mars 1988 dans la ville de Paris.

Le site de la Fondation Apel.les Fenosa